L'Histoire du Trou à l'Homme

Accueil

culturelle_etretat_trou

C'était en 1792. Un navire suédois fut jeté par la tempête contre les roches d'Étretat. Il s'y brisa net. La mer était affreuse, nul secours possible. La tempête dura 24 heures dans toute sa force et les cadavres des malheureux naufragés étaient venus s'échouer sur la grève. Au fond sur le rebord du roc gisait un matelot inanimé. On l'emportait pour le réunir à ses camarades dans une sépulture, lorsqu'il se réveilla fort à propos. Il conta comment, après avoir longtemps lutté contre les vagues, il avait à bout de forces recommandé son âme à Dieu et s'était évanoui, c'est alors qu'une lame le prit et le jeta sur une saillie du rocher. De là le nom de cette grotte, « le trou à l’homme ».